Une faune hétérocycles la sortie du 07 Avril

Cette balade dans le cadre de la thématique des liaisons inter-communales ,nous a conduits vers un des points noirs pour les cyclistes urbains, l’échangeur autoroutier de la zone commerciale Ouest.

Moult artifices  festifs nous ont permis d’aborder ce morceau délicat dans une joyeuse ambiance. Le plus visible ,dépassait largement d’une selle et deux tubes , le vélo de notre Géo trouve tout Olivier .Perché sur cet engin performant il assurait la surveillance de l’espace aérien, pendant qu’une paire de vélo couchés composait l’escorte basse. Ils vérifiaient au plus près du terrain la qualité des revêtements,  présence de bout de verres,clous ,tessons, rien ne pouvaient échapper à leur vigilance . C’est donc paré à toutes éventualités que le troupeau s’ébranlait pour affronter ce passage difficile.


Un transfuge , Jacques embarqué dans une kangoo était engagé pour couvrir l’opération  avec des moyens  d’enregistrement vidéos sophistiqués mais malheureusement  encore un peu trop lourds pour nos deux roues légers et parfois instables.

Il  ne manquait plus pour  signaler aux quatre roues notre arrivée imminente , qu’un générateur  de vibrations polyphonique. Utilisé pour la première fois en situation délicate,  cet appareil embarqué sur un hybride a trois roues , permet d’alerter un automobiliste  à  plus de 200m, exceptionnellement   300 m avec volume à  fond mais sur de très courtes périodes (dangereux pour le pilote).


Notre cause  s’apparentant de très près à  celle de la faune sauvage ,  (également fort dépourvu face a un pont vierge d’aménagements adaptés ), quelques cyclistes  avaient revêtu des accessoires de camouflage et affichaient  ainsi ouvertement  leur  solidarité pour ces laissés pour compte des  temps modernes que sont les animaux sauvages

.On sait cependant qu’il existe en France quelques ouvrages spécifiques destinés à faciliter le passage, des bestiaux.

C’est cette solution  qu’il faut retenir sur chaque échangeur ,une passerelle en plus pour les cyclistes et pour les piétons  à l’écart du trafic.

Notre itinéraire ,: Depuis  la gare direct au   pont du Las , puis déchèterie  , ensuite le fameux chemin Mesonier sur la comune d’Ollioules  qui mériterait une petite réfection,   la passerelle qui enjambe les rails ,et nous amène derière Decath. C’est la base de l’itinéraire cool Zen tranquille que nous  avions reconnu en  juin 2010.(voir ici et ). Une petite pose vers Cabesto pour permettre à Jacques de filmer notre passage sur le pont de l’échangeur. Retour par L’escaillon, la piste des marbriers, la piste de l’arsenal ,le palais des sports ,avec un débriefing sur les dernières nouvelles vélo de Toulon. Le passage par la Corderie nous réserve une surprise,


la voie en contre sens a été matérialisée  au sol ,heureuse initiative ,  un an et des poussières  après la vraie fausse inauguration du passage le 1 er Avril 2010 (voir ici l’édito ici la vidéo et là le compte rendu de cette sortie mémorable ) .Merci aux services municipaux. Il ne  manque plus que la signalisation verticale ,et encore quelques PV pour les derniers résistants qui s’incrustent.

La photo du minois  pour attendre la suite du cr,n  a très bientôt il y en aura plein d’autres …sans compter la première video qualité pro  qui va déménager ……






Facebook comments:

7 commentaires sur “Une faune hétérocycles la sortie du 07 Avril

  1. bonjour,

    merci à la mairie pour le double sens du passage de la corderie !! tant désiré!! on va bientôt pouvoir aller de la seyne à hyeres en toute sécurité!! merci à la masse critique pour vos actions qui ont fait avancer la cause du vélo à Toulon.
    continuez!!!

Laisser un commentaire