Résultat enquête sur la pratique du vélo

A propos de l’enquête réalisée à la demande du Club des villes et territoires cyclables et de la Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo par MTI Conseil et TNS Sofres en octobre

Le questionnaire portait sur les pratiques actuelles et passées du vélo et sur les freins et les motivations à son utilisation.

Lien vers le rapport d’enquète

Les résultats complets seront présentés à l’occasion du prochain congrès du Club des villes et territoires cyclables, qui se déroulera à Nice les 29, 30 et 31 mai 2013. (Lamassecritique sera sûrement présente on peut faire co voiturage ou train commun)

On y trouve abondance de chiffres sur la pratique du vélo, qui? quand? comment? Malgré ce qui était annoncé pour le questionnaire, il n’y a rien sur les »freins » à l’utilisation à part une petite remarque sur les parkings. Je veux surtout attirer votre attention sur 2 points particuliers: ***Une petite amélioration du nombre de pratiquants Le chiffre ci dessous de 45.5% est rigolo comparé à 78% qui se déclarent « faire très bien du vélo »!!! Il est vrai que savoir faire du vélo ne s’oublie pas, dixit ma grand mère.

Près d’un Français sur 2 a fait au moins une fois du vélo au cours des 12 derniers mois
45,5% des personnes interrogées ont fait au moins une fois du vélo au cours des 12 derniers mois
Ce chiffre traduit une évolution sensible de la pratique du vélo, toutes utilisations confondues, depuis les précédentes enquêtes comparables
. Ainsi, à périmètre égal, ils étaient un peu moins de 40% en 2007 (Etude L’économie du vélo, Atout France, 2009), ce qui montre un accroissement significatif de l’utilisation, ne serait ce qu’occasionnelle du vélo en France… dans une population très majoritairement apte à sa pratique.
*** Une triste mauvaise place pour nous en Provence
Selon la région d’habitat
La région d’habitat n’est pas sans influence sur les pratiques.
Par grand territoire, l’Est (Alsace, Lorraine, Franche Comté) et le Sud Ouest (Aquitaine, Limousin, Midi Pyrénées) marquent leur différence av ec les plus fort taux d’utilisateurs du vélo (respectivement 52.6% et 55%) et les plus fort taux d’utilisateurs réguliers (respectivement 28,4% et 25,5% au moins quelques jours par mois).
La région Méditerranée (le Languedoc Roussillon et Provence Alpes Côte d’Azur PACA) recueillent aujourd’hui le moins d’utilisateurs (39.4%) et le moins d’utilisateurs réguliers (20.6%)

Bien sur, il peut exister des différences entre les régions administratives.

article écrit par JPK

Facebook comments:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.