« Il faut trouver la voie »

Le samedi 30 mai 2015, le collectif proposera une balade entre Ollioules et La Seyne  aller et retour. Cette balade sera la première de la  thématique « Il faut trouver la voie » sous entendu trouver un tracé cyclable sûr  et continu entre les communes de TPM. Le but sera si possible d’amener les responsables des communes et du Conseil Départemental  sur le terrain afin de les sensibiliser à la difficulté qu’éprouvent  les cyclistes urbains qui se rendent au boulot et doivent multiplier les détours  pour éviter les endroits trop dangereux.

tintin_lao-tseu

Cette première entre Ollioules et La Seyne s’impose car le chantier en cours du doublement du pont de la D26 par le Conseil Départemental va induire une difficulté supplémentaire pour les cyclistes. Il ne faisait déjà  pas bon s’aventurer vers  l’échangeur du camp Laurent , une voie plus large sur la D26 augmentera les risques. De l’avis même des techniciens du conseil général que nous avons  rencontrés, il faut trouver une solution, un plan B, autrement dit un itinéraire «bicyclable». D’où notre démarche pour activer  le processus.piste

La balade partira à 9h00 devant la mairie d’Ollioules, en direction de la mairie de La Seyne. Nous emprunterons le tracé ci-dessous qui si il n’est pas le plus direct sera à défaut le plus tranquille possible. Nous espérons le soutien de nombreux cyclistes dans cette démarche.

Le collectif n’étant pas une association (pas d’assurance) toutes les personnes qui se joindront aux animateurs engageront leur propre responsabilité. Le respect du code de la route est une priorité.

plan itinéraire.. aller en bleu ,retour en violet

 

 

Nous souhaiterions après cette balade sur le terrain pouvoir réunir autour d’une table tous les acteurs de la voirie concernés par cette liaison, afin de mettre en place dans un premier temps un itinéraire recommandé et balisé  où la signalisation invitera à respecter les cyclistes(distance de sécurité). Puis évoquer notre proposition d’un tracé apaisé et le plus direct possible (voir ci-dessous) affiner les variantes possibles et autre aménagements nécessaires   ainsi que  les travaux et budgets qui en découleraient. Il faudra à ce moment bien avoir à l’esprit que ce type de réalisation s’inscrit dans un cercle vertueux dont les retombées ne peuvent être que positives.

A contrario si nous considérons les investissements récents : 12 millions d’euros pour  le doublement du pont de la D26  ou encore  36 millions pour  le diffuseur d’Ollioules / Sanary , nous  pouvons en anticiper  les effets négatifs. A moyen terme il y  aura plus de voitures  et très vite  trop de voitures. Le paysage  dénaturé « durablement » perdra un peu de son intérêt touristique.

Proposition d’un tracé apaisé: en rouge

Facebook comments:

5 commentaires sur “« Il faut trouver la voie »

  1. Ce matin, question ? serai-je à la hauteur ? de ma selle oui car j’ai rencontré une bande de copains, charmants, accueillants, aidant et me soutenant dans mes efforts pour arriver à monter un petit raidillon….;Merci Gilles, merci Vincente, et tous les autres pour votre sympathie et vos encouragements. Ne perdons pas de vue que l’objectif était de faire valoir le but du projet du collectif à savoir la création de pistes cyclables permettant de relier maison et travail pour le plus grand nombre. Cela a fini sur les bords de la Reppe avec une petite collation bien appréciée. Merci à vous tous pour cette expérience dont je regrette absolument rien. Je serai toujours là pour faire le lien avec notre ville et permettre de voir peut-être un jour, un tracé piste cyclable reliant Ollioules à Sanary. A bon entendeur Salut. Merci à tous.

    1. Bonsoir Thérèse

      Merci pour tes encouragements.Nous avons particulièrement apprécié d’avoir le soutien des ollioulais.Merci donc aussi à Jean-Louis.

      Suite à cette balade ,il nous reste à faire le compte rendu illustré, c’est le plus facile.Puis à formaliser les propositions déjà évoquées pour éviter le camp Laurent, (voir le tracé rouge ci-dessus) .Ensuite demander à TPM de bien vouloir réunir autour d’une même table des représentants des deux communes,du conseil départemental,de la communauté d’agglo pour définir un projet concret et réaliste dont le budget permettrait de proposer un itinéraire balisé sécurisé dans des délais raisonnables.Car dès la mise en service du pont de la D26 le danger sera quotidien pour les cyclistes dans ce secteur. Voila dons un bon programme que nous tacherons d’écrire à plusieurs mains comme toujours dans l’esprit du collectif.

      Il sera judicieux aussi d’évoquer en même temps le projet de liaison vers Sanary si nous arrivons à réunir tous ces acteurs/décideurs autour d’une même table.

      Merci à tous les cyclistes fidèles de la MC présents ce matin ainsi qu’a Mr Robert Teyssier 7eme adjoint délégué par Mr le Maire d’Ollioules avec lequel nous avons largement échangé sur le parvis de la Mairie. Merci également à Mr Patrick Selva de la mairie de la Seyne ainsi qu’a Michèle sont épouse .(Ils ont fait le parcours deux fois).Merci aux journalistes pour leur couverture.

      A la prochaine.

      Gilles

  2. Bonsoir Gilles, je pense pouvoir être des vôtres demain à Ollioules. A part mon vélo que dois-je apporter (sac a dos ? boisson ? en cas ? ) et vers quelle heures serons nous de retour sur Ollioules approximativement bien sûr ? JE ne sais pas comment cela se passe.
    Merci pour vos infos.
    Bises
    Thérèse

  3. Très belle idée de « trouver sa voie « pour le citoyen sur 2 roues qui a parfaitement le droit de se déplacer en toute sécurité et rapidement pour aller au boulot. Car le cycliste n’est pas qu’un flâneur.

    je serai des vôtres!
    Vincente du Beausset

  4. Vous pouvez confirmer dans les commentaires votre soutien et donner votre avis sur cette action de sensibilisation.

    Pour les nouveaux sur le site, l’inscription est nécessaire pour pouvoir déposer un commentaire et c’est ici: http://lamassecritique.fr/wp/wp-login.php?action=register

    Le collectif n’étant pas une association (pas d’assurance) toutes les personnes qui se joindront aux animateurs engageront leur propre responsabilité. Le respect du code de la route est une priorité.

    Gilles : je serai présent .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.