Balade au Pin Roland , trois heures de presque bonheur.

Pour commencer les impressions de Noélie :

‘’Aujourd’hui, on a fait une randonnée à vélo. On est parti du palais des sports jusqu’à la plage du pin Roland et on est revenu. C’était très chouette de faire du vélo tous ensemble. Avec ma copine on s’est baignée à la pause du goûter, et on est reparti. Il faisait très chaud et 30km c’était un peu fatiguant pour moi. J’espère refaire des balades comme ça.’’

Noélie

Cette balade initiée dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité avait plusieurs buts :

-le premier était passer un bon moment ensemble en proposant aux familles avec enfants une balade sécurisée par le groupe , la fameuse « masse critique«  qui permet d’être mieux vus et plus respectés par les automobilistes. Le goûter partagé garantissant convivialité et échanges.

-Le second était de souligner le besoin de relier toutes les communes de Toulon par des itinéraires sécurisés et continus . Symboliquement nous avions rendez vous avec l’association « vélo pour tous«  de Saint Mandrier qui milite pour une piste en bord de mer passant par le site du Lazaret.

 

Grâce à var matin qui était présent pour notre départ du palais des sports le message des besoins urgents des cyclistes de la Métropole est bien passé dans la presse locale…une fois de plus.

Les échanges avec l’association ‘’vélo pour tous’’ furent fructueux, une rencontre prochaine est programmée. Le secrétaire Robert Volsy nous à raccompagnés jusqu’à Toulon : Convivialité . Nous nous sommes bien retrouvés dont nombre de minots à Ste Asile où les courageux ont fait un « plouf ». Le goûter sympa et partagé a été bien apprécié. ‘’


En effet, le goûter , les échanges, le partage, un vrai bonheur. La balade sur la piste un vrai bonheur aussi. Mais… sur Tamaris alors que beaucoup automobilistes se sont montrés patients derrière notre masse, quelques têtes brûlées qui devaient avoir fort à faire en ce dimanche pour être tant pressées n’ont pas supporté d’offrir quelques minutes de tranquillité à notre horde joyeuse. Moteur qui vrombissent, klaxon,dépassements limites sans respect des distances de sécurité pour dépasser un groupe de cyclistes accompagnant des enfants .Force est de constater que nous avons eu un peu de stress et donc que la formule est à repenser…

Nous ne jetons pas l’éponge mais pensons collectivement que quelques heures de tranquillité chaque mois ce ne serait pas trop demander. Quelques heures pour pouvoir profiter autrement d’un site exceptionnel dans un environnement apaisé , sécurisé, que ce soit à pied, à vélo, en roller, en trottinette, ou même pour les plus âgés en triporteur électrique, ce ne serait pas trop demander..

Reste donc à imaginer une nouvelle formule disons trois heures par mois dans environnement apaisé et à demander du soutien dans cette démarche. C’est dans l’air du temps dans toute les grandes Métropoles.

A suivre donc, car ce ne sont pas les idées qui manquent .

A noter :  la venue de Anna du groupe Vélo-Sapien arrivée en train de Marseille , ainsi que le retour en bateau du plus petit des enfants, nous a permis d’être bien calés sur le thème de cette semaine européenne de la mobilité qui est l’inter-modalité.

Facebook comments:

Un commentaire sur “Balade au Pin Roland , trois heures de presque bonheur.”

Laisser un commentaire