Tamaris : des infos sur la rénovation de la Corniche

Le projet de rénovation de Tamaris aura fait couler beaucoup d’encre et de salive. Nous suivons ce dossier depuis plus de dix ans ; dès 2010, nous avions organisé les « 12 heures de Tamaris »,  un relais à vélo sur 12 heures, pour sensibiliser les élus.

La Corniche, un dossier qui nous est cher ! Photo sur le terrain prise en 2010.

En 2019, avec l’ancienne équipe municipale, s’organisait « Tamaris pour tous ».

En 2019 toujours, un questionnaire permettait aux usagers de s’exprimer.

En février 2020, nous préconisions l’étude d’un plan B.

En 2020 reprenaient les « Dimanches sur la corniche », une variante de Tamaris pour tous.

En février 2021, nous demandions à Madame la Maire de La Seyne-sur-mer des informations sur la corniche de Tamaris.

En mars 2021, la Métropole nous informait qu’un maitre d’œuvre allait être choisi, et qu’une concertation devrait avoir lieu vers l’automne 2021.

Aujourd’hui, à l’aube d’une concertation imminente, les informations que beaucoup attendent tardent à être communiquées… C’est pourquoi il nous semble important de publier les documents publics que nous avons reçus afin que chacun puisse se préparer.

– Le Cahier des clauses techniques particulières de la maitrise d’œuvre du projet d’aménagement de la corniche de Tamaris. Nous nous sommes étonnés de voir, page 7/36, qu’il était question d’une voie verte pour piétons et cyclistes avec le concept de « promenade » fortement appuyé. C’est en fait les architectes des bâtiment de France qui préconisent cette solution, pour des raisons probablement esthétiques (ne pas diviser la corniche en trois voies). Nous soulignons une fois de plus que le vélo est aujourd’hui un moyen de transport, plus qu’une simple activité de loisir ; c’est encore plus vrai avec les vélos électriques qui remplacent fréquemment une seconde voiture, et assurent ainsi un réel report modal.

Télécharger le document :

– Le programme d’aménagement de la corniche. Le concept de « promenade partagée » y revient de façon récurrente pages 40, 46, 47, alors que la synthèse du projet (voir ci-dessous) préconise de limiter la place de la voiture en faveur des transports en commun et des modes doux. Sachant que le « Bus à Haut Niveau de Service » aura son terminus vers les anciens chantiers et qu’une voie verte partagée entre piétons et cyclistes est préconisée, il y a fort à parier que l’objectif transports et déplacements ne sera pas atteint. Nous demanderons, lors de la concertation organisée par le maître d’œuvre, que la solution d’une vraie piste cyclable en double sens soit retenue pour être en phase avec les enjeux environnementaux d’aujourd’hui, ainsi qu’avec les contraintes de zone à faible émission imposées à la Métropole.

Télécharger le document :

Je vous souhaite à tous bonne lecture de ces documents, en espérant que ces informations permettront une concertation active et fructueuse pour cet ambitieux projet.

N’hésitez pas à commenter ci-dessous ! Pour commenter, une inscription préalable est nécessaire ; à faire ici : https://lamassecritique.fr/wp/wp-login.php?action=register.

Facebook comments:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.