La masse critique de mai, fais ce qu’il te plaît !

Retour de la masse critique de mai ! Réalisé par Ludovic, Magali, Anthony et Vincente pour les photos.

Objectifs de la masse critique : relier le port à la gare, découvrir une future voie verte possible à Toulon et rejoindre la piste cyclable vers La Garde, le Pradet à partir du centre ancien.

Parcours réalisé et propositions ou initiatives en bleu :P1070479

Départ gare de Toulon comme d’habitude !

 

 
Au départ il manque quelques panneaux explicatifs dès la gare pour découvrir le centre ancien de Toulon à vélo !
Descente de l’avenue Vauban puis à gauche sur le Boulevard de Strasbourg : difficulté à continuer sur le boulevard vu le trafic incessant, une piste cyclable double sens serait nécessaire,
Du coup on a tourné à droite sur Henri Pastoureau, puis à gauche sur Hippolyte Duprat, passage devant l’opéra puis nous avons pris la rue de l’humilité qui débouche sur rue Paul Lendrin (ou petit cours Lafayette) passage devant le Café Culture point de chute de masses critiqueurs et prêteur de la sono !

Nous avons descendu le cours Lafayette : on slalom entre les légumes et les fruits abandonnés par terre (quel gâchis !) d’ailleurs le café culture organise une écosoupe le 30 mai avec les fruits et légumes du marché non utilisés !
On rejoint l’avenue de la République, puis tour du rond point de Mayol pour rejoindre la voie expresse limitée à trente km heure … incohérence ! D’ailleurs cette rue a en son sein l’ancienne voie de chemin de fer qui pourrait être développée en voie verte comme cela été réalisé dans de multiples communes, de plus vers la fin de cette future voie verte nous arrivons à un bel espace vert qui pourrait servir de jardins partagés pour les toulonnais du centre ville ! Actuellement c’est plutôt la pression et l’oppression des automobilistes sur les cyclistes qui règnent !

Même parcours descente jusqu’au centre ancien 2ème objectif retrouver la piste cyclable : une fois sur le cours La Fayette, on a tourné à gauche place Hubac et rejoint la porte d’Italie (passage technique car escalier ou rampe raide !) sinon il faut rester sur le trottoir très exiguë. L’idéal serait de transformer l’allée sud de la Légion étrangère en piste cyclable qui continuerait jusque devant la faculté, rue Louis PUY (qui a 5 voies de voitures dans le même sens !) pour rejoindre la piste cyclable La Garde, le Pradet, il y a un seul panneau mais il faut déjà être sur la piste pour le voir.

Alternative dangereuse :
on peut descendre entièrement le Cours Lafayette et prendre le rond point de Mayol puis l’avenue Franklin Roosevelt (qui a 5 voies dans le même sens avec un trafic rapide !) qui nous conduit au départ de la piste cyclable.pas triste

Heureusement cueillette de sureau et apéro champêtre sur la belle piste cyclable arborée de La Garde/ le Pradet pour finir cet épopée !

Pour le retour il manque vraiment une voie cyclable sur le Boulevard Clémenceau qui est la continuité du Boulevard de Strasbourg pour rejoindre le centre ville.

Conclusion : Pour pouvoir traverser de façon appréciable Toulon il est nécessaire d’aménager des pistes cyclables protégées et calmes boulevard Clémenceau/Strasbourg/Général Leclerc, av de la République, allée de la légion étrangère, rue Louis Puy et la voie expresse à renommer en voie verte …

Constat : les cyclistes ont tendances à rouler sur les trottoirs ce qui n’est pas le but recherché

=mauvaise image des cyclistes

s italie

 

 

Là c’était l »édito

Thème : A l’est rien de nouveau ! Rendre accessible Toulon centre et l’est toulonnais à vélo

La masse critique de mai, fais ce qu’il te plaît !

Comment traverser Toulon en long, en large et en travers ? Même pas peur, on essaye. On rejoint l’avenue de la république, qui serait si belle et si paisible, au bord du port, s’il n’y avait pas le bruit et l’odeur. En attendant une piste cyclable en double sens, on se bouche le nez, musique à fond et on avance.

Rond-point de Mayol, on oublie tout, on fait les taupes, on passe en dessous, et on ressort vers la gare : ancien chemin de voie ferrée à aménager en voie verte et pourquoi pas un jardin partagé à la clef !

Puis retour porte d’Italie à la découverte d’un passage secret direction l’université, enfin jeu de cache cache « où est l’entrée de la piste cyclable ? »

Après tant d’aventures dans la jungle urbaine, nous nous réfugierons dans un lieu connu des cyclistes, sous les arbres autour d’un terrain de pétanque.
N’oubliez pas vos boules, de quoi vous rafraîchir et vous rassasier pour notre mensuel pique-nique partagé !

Facebook comments:

Un commentaire sur “La masse critique de mai, fais ce qu’il te plaît !”

  1. Pour info ,l’ancienne voie ferrée a été en partie reconstruite suite au travaux du 2eme tube.

    Mais cela n’est pas un problème car fermer ce tronçon de route aux voitures ne serait pas gênant ,le flux des automobiles peut être largement absorbé par l’Avenue Roosvelt et le Bd de Strasbourg .
    Pour la petite histoire sur demande du collectif les rails qui servent si peu ont été bouchés par sécurité pour les vélos et l’interdiction faite au vélos de passer par là levée aussi du coup.Reste donc à interdire la voie express aux voitures dans un premier temps puis à en faire une voie verte .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.