Contact , le compte-rendu de la réunion en Mairie du 23/04/10

Comme convenu le premier Avril 2010 , nous avons été reçus par M. Yannick CHENEVARD , conseiller Régional, Vice Président de TPM , adjoint au maire de Toulon  chargé des transports. Il était accompagné de M Philipe PRIQUET  Chef du service Déplacements Transports Stationnement à la mairie de Toulon. Le Collectif était représenté par trois sympathisants nouveaux venus, qui ont intégré le noyau dynamique du collectif depuis quelques mois.

Après les présentations d’usage, puis un état des lieux du domaine cyclable de la ville de Toulon, nous avons précisé les attentes mutuelles d’une possible collaboration. Celles ci se rejoignant nous sommes rentrés dans le vif du sujet en abordant la plupart des thèmes du courrier adressé à la Mairie en Février.

Nous avions évoqué la nomination d’un Monsieur vélo, il est convenu que c’est un correspondant des services techniques qui assurera cette mission. Des échanges  par mail permettront une bonne réactivité, des réunions périodiques au rythme d’une tous les deux mois garantiront des relations directes et humaines.

Le sujet chaud de ces derniers temps, le passage de la Corderie est bien dans les bons tuyaux, sauf complication imprévisible liée au transfert de propriété de la Marine à la ville, nous pourrons  rouler en double sens  cyclable sur ce passage avant la fin de l’année.

En attendant l’achèvement du tunnel qui permettra la création de voies aménagées pour le vélo sur l’Avenue de la République, la signalisation du centre ancien qui est une zone partagée sera améliorée pour arriver à une cohabitation vélo piéton plus sereine. Un balisage au sol devrait assurer le guidage des cyclistes vers les pistes cyclables de l‘Est et de l’Ouest.

Afin de faciliter les arrêts minute dans le centre ancien, la proposition de solliciter les commerçants pour la pose d’un anneau ‘’type cheval’’ en façade de magasin ne paraît pas saugrenue. Ceci permettrait ainsi  le verrouillage rapide d’un vélo sans avoir à se baisser.

Le projet de vélo en libre service annoncé depuis plusieurs années n’est pas remis en cause, il y a lieu de tirer profit de l’expérience des précurseurs tels que Nice, Lyon et Paris afin de mettre en place les meilleurs dispositifs. Dans ce contexte la ville envisage aussi d’aider l’achat de vélos électriques pour tenir compte du relief des quartiers Nord. Nous proposons d’étendre ce type de prime à l’achat de tout vélo destiné au trajet domicile travail.

La présence sur les pistes de vélos électriques souvent plus ‘’véloce’’ que les autres est inquiétante  souligne Philipe PRIQUET , nous proposons d’inventer à la fois pour cette problématique, mais aussi pour relier entre eux les tronçons isolés , « la bande  de matérialisation de la distance de sécurité’’. Le code de la route impose aux automobilistes une distance minimale pour les dépassement des cyclistes, celle-ci est rarement respectée, d’ou l’idée de matérialiser cette distance au sol dans des zones de test. La voie de droite devient alors ‘’cyclable’’ lorsqu’un cycliste est présent, les voitures passent au large. La ville de Toulon sera  t-elle un précurseur ?

Concernant les Plans de Déplacement d’Entreprise susceptibles de réduire la charge de la ville  en véhicules particuliers, nous déplorons le manque de communication. Il serait intéressant de rappeler régulièrement les PDE  existants et  de solliciter les grands employeurs du centre ville qui n’en sont pas encore dotés. Ceux-ci  pourraient avoir des actions communes  comme la Marine et DCNS implantés dans l’arsenal. M Chenevard nous confirme que la ville peut aider financièrement  les études préalables. Nous proposons de solliciter  par courrier ces employeurs.

Nous avons ensuite évoqué des détails concrets liés au comportement typique du cycliste qui privilégie toujours les trajets les plus plats, les plus sûrs, les plus courts. Il faut selon nous centrer les efforts sur ce constat. Chaque fois que l’on aperçoit un cycliste en contresens sur une piste cyclable c’est que le besoin n’est pas satisfait. Cela se voit  par exemple du côté de la Loubière, et sur la nouvelle piste du Jonquet.

A propos des lieux culturels et sportifs décentrés comme le futur Muséum ou le site multisports de la  Beaucaire, nous proposons en attendant la création de véritables liaisons cyclables de tester des itinéraires ‘’bis’’ passant  par des rues tranquilles et de les doter d’un fléchage permettant d’arriver à bon port sans se perdre.

Le besoin de communiquer sur l’usage  des sas cyclables, sur les  anneaux  des giratoires, sur le respect des cyclistes lorsqu’ils empruntent une voie unique montante a été évoqué. Les Moyens à mettre en œuvre n’ont pas été définis voila donc un des sujets de notre prochain rendez-vous.

L’idée de disposer de voitures de location à l’heure,  pourrait être retenue dans le cadre des projets de parkings extérieurs à la ville qui sont dans les cartons.

La voie qui mène de Mayol à Téssé  aujourd’hui interdite aux vélos à cause des fameux rails responsables de tant de chutes mériterait une approche technique pour sécuriser les rails par un dispositif performant. Le rond-point de la Pyro départ de la future ‘’ligne’’ cyclable devrait aussi être amélioré, nous proposons un contournement par la droite afin d’éviter à la fois le rond-point et les rails.

Bonne nouvelle les aménagements de la future gare intègreront un parking à vélo sécurisé de plus de 120 places. Nous avons concernant l’intermodalité oublié d’évoquer la difficulté à embarquer un vélo dans un bus Transvar cela est  semble t-il laissé à l’appréciation du chauffeur. Nous avons oublié de parler de  l’état de la piste du côté de Rouvière, et de la difficulté à gagner l’IUT à vélo. Autant de sujets pour nos futures rencontres.

Mais nous avons pensé à la fête du vélo qui approche à grand braquet, soit le 5 et 6 Juin. La ville propose de mettre à disposition les tableaux d’affichages électroniques pour annoncer l’événement. Il est aussi évoqué une possible co-organisation pour 2011.

En conclusion cette réunion détendue à posé les bases d’un partenariat efficace que nous espérons naturellement durable. Nous remercions nos interlocuteurs pour leur écoute attentive.

Facebook comments:

4 commentaires sur “Contact , le compte-rendu de la réunion en Mairie du 23/04/10

  1. bonsoir

    voila un témoignage (celui de marie) qu’il faut transmettre à la mairie lors de la prochaine réunion, au mois de septembre, sur les parking car il est representatif de beaucoup de cyclistes urbain (selle de vélo, roue volées…..)
    et surtout on attend pas de belles paroles (comme il faut attendre la fin du tunnel…), il faut des actes rapides!!! pour pouvoir utiliser nos vélos en ville en toute sécurité (un sujet d’actualité)

    rendez vous le jeudi 02 septembre pour augmenter la masse critique et obtenir des réalisations des demain!!

    la vélorution roule sur Toulon

  2. Bonjour,

    J’aimerais évoquer un problème personnel récent, à priori pas abordé sur le site: le vol des vélos.
    Je suis descendue en centre ville un matin de la semaine dernière, j’ai sécurisé mon vélo en l’attachant. à mon retour ben voilà la découverte de mon antivol éclaté…je suis allée au commissariat pour déposer une plainte…j’ai passé le premier barrage de l’accueil argumentant sur un remboursement ridicule de l’assurance voire nul et quand j’ai été reçue par l’agent de police, refus d’enregistrer une plainte sans se présenter avec la facture du vélo.
    Finalement je ne suis pas retourné porter plainte faute d’avoir retrouver ma facture (= acte de propriété du vélo?) bref pour moi je conclus que les voleurs de vélos n’ont aucune crainte à avoir.
    je suis consternée.
    quoi faire????

    alors franchement je suis pas prête, quand j’aurai pu me racheter un vélo, à me risquer sans bonnes garanties de sécurité tant sur la route qu’à l’arrêt.

    merci

    1. Bonjour Marie

      Ce message est resté coincé un moment dans la tuyauterie internet ,je le découvre ce jour ?

      La sécurité des parkings est un sérieux problème, personnellement je n’ai jamais laissé mon vélo sans surveillance plus de 3 minutes.
      C’est pour cela que je milite un peu plus que les autres pour » l’anneau de cheval » en effet je suis souvent à la recherche d’une descente de gouttière ou d’un truc quelconque pour accrocher mon vélo au plus près du commerce qui m’intéresse.

      Pour ce qui est du refus d’enregistrer une plainte il y a à mon avis de quoi gratter !!

      En espérant que tu retrouve rapidement une monture à deux roues , comptons sur toi pour grossir la masse .

      A bientôt

      gilles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.