Compte rendu de la rèunion du 22 Aout en mairie : parkings sécurisés

Le 22 Aout 2016 Mr Amaury Charreton recevait le collectif pour l’essor du vélo à Toulon  ainsi que deux associations, Pharmacycle et La Maison du vélo .

Cette réunion faisait suite à un échange de mail soulignant le besoin pressant d’offrir aux cyclistes urbains toulonnais notamment à ceux du centre ancien des solutions pour garer les vélos en toute quiétude. En effet les arceaux extérieurs même sous vidéo surveillance ne garantissent pas contre le vol et encore moins contre les dégradations.

 

De plus la nouvelle délégation de services public concernant les 10 parkings couverts  de la ville en cours de négociation avec les prestataires,  donnait  la main à la mairie  pour intégrer de nouveaux services dont des box sécurisés pour les vélos.

La réflexion menée par avance par la commune envisageait à priori  d’équiper , Mayol , Peiresc et Place d’armes de 40 emplacements vélos sécurisés chacun.

 

Pour le  collectif, le pôle multimodal devait être lui aussi pourvu afin de satisfaire tant les travailleurs que les touristes. Après quelques minutes d’argumentation,  Mr Amaury Charreton très à l’écoute ne fit ni une ni deux , plus 40 emplacements à la gare. Que dire de plus…

 

Nous sommes heureux de constater le 3 Octobre 2016 que Var matin relaie et confirme cette orientation dans son article sur la non priorité des Vélos en Libre Service (voir ici) . Le scoop étant que la mairie à aussi pris en compte le besoin de box sécurisés en différents points de la ville. Que dire de plus …..

 

On peut dire :

-Que nous espérons que la forte fréquentation de ces nouveaux emplacements sera le signe tangible d’un changement dans les habitudes de déplacement des toulonnais.

-Que la forte demande des usagers déclenchera la mise à niveau des autres parkings de la ville comme de ceux des autres communes de  TPM. (voir ici observations PDU)

 

Concernant les VLS  puisque le sujet est évoqué ce jour dans Var matin, la question divise parfois les animateurs du collectif, on ne peut nier que dans toutes les villes qui l’on adopté la pratique cycliste à explosé… mais cela à un coût.

Avec la possibilité de garer son propre vélo en sécurité pour le prix d’un abonnement annoncé  quasi symbolique, il y a là peut être un compromis intéressant… affaire à suivre donc.

varmatinvls

 

varmatinvls2

Ci-dessous notre document de préparation pour le 22 Aout 2016   remis à Mr Amaury Charetton en réunion,  accompagné des témoignages recueillis sur le site.

 

Préparation réunion mairie du 22 Aout 2016.

Le théme : Besoins des cyclistes dans les parkings souterrains de Toulon et autres cas.

Quels parkings pour les vélos ? Ça dépend…

Profils de cyclistes multiples, vélos différents, des lieux de vie,….gratuité ou pas ?Durée ? minutes heures ,jours ?

Des lieux :

La gare

Le centre ancien

Les quartiers anciens et leurs places

Les boutiques

Les lieux de sport et culturels

Les plages

Les entreprises

Les lieux de vie, cinéma ,restaurants

Les services de santé, hôpitaux, cliniques

Profils de cyclistes multiples :

Travailleurs (pressés,réguliers )

Touristes (à la découverte)

Cyclistes urbains (réguliers,recherche sécurité,confort)

Sportifs (groupe)

Cyclistes initiateurs (accompagné enfants ou adulte)

Des vélos  différents:

Vélos électriques (forte valeur, à recharger)

Vélos voyageurs (sécurité bagages)

Vélos urbains (accessoires)

Vélos sportifs (forte valeur)

La gare , pole multimodal:

Espace fermé accès filtré identification ? , consigne, gonfleur à main, point d’eau, mise à disposition du plan vélo de TPM , affichage du plan sur un mur , Plan et horaires Ter. Fléchage vers les pistes est et l’ouest. Rampes accès depuis les quais .vidéo surveillance . info vélo : réparateur , maison mobilité ,prise recharge pour VAE. Heures ,jour,nuit

Les plages :

Arceaux , caméra ou proximité visuelle , consignes à bagages,( aide à l’achat antivols de qualité),heures

Le centre ancien :

Espace fermé,sécurisé dans les parkings souterrains, Mayol, place d’ armes .Pompes ou gonfleurs, accès identification.Prise recharge pour VAE.Heures ,jour ,nuit.

Les quartiers anciens :box séparé pour rangement à l’unité.Pour quelques vélos cerner le besoin avec les cil.prise recharge pour VAE ,Heures ,jour ,nuit.

Les boutiques :

Un simple anneau en façade peut suffire pour un arrêt de courte durée.Pompe ou gonfleur , Minutes.

Les lieux de sport et culturels :

Arceaux , caméra ou proximité visuelle ,( aide à l’achat antivols de qualité),prise recharge pour VAE ,heures.

Les entreprises : Espace sécurisé, protection intempérie ,consigne vêtement de pluie.

Les lieux de vie, cinémas ,restaurants :

Arceaux, caméra ou proximité visuelle.( aide à l’achat antivols de qualité)

Les services de santé, hôpitaux, cliniques :

Arceaux , proximité visuelle accueil

Les témoignages:

  • J’utilise mon vélo au quotidien sur l’agglomération Toulonnaise, pour mes déplacements professionnels mais aussi en tant que loisir. Depuis 6 mois, je dois me rendre fréquemment dans le centre ancien de Toulon et la question du stationnement de mon vélo pour la nuit s’est rapidement imposé. Malgré les efforts de la mairie pour sécuriser la basse ville (globe de surveillance notamment), il m’est difficile de savoir mon vélo stationné dans les rues jusqu’ au lendemain. L’expérience (malheureuse) m’a montré que malgré les sécurités employées (cadenas en U), la tentation et les moyens de subtiliser un VTT même protégé font partie du jeu.
    Par conséquent, j’ai à plusieurs reprises garé mon vélo dans le parking de la place d’armes au niveau des emplacements anciennement prévu pour ceux mis à disposition des usagers par l’exploitant VINCI. La première fois, j’ai spontanément démarché le gardien qui cordialement a accepté le vélo pour la nuit. La troisième fois, au matin, le gardien du parking (différent du premier jour) m’a clairement fait comprendre que la société VINCI n’avait pas pour mission de mettre à disposition un espace de stockage temporaire de vélos. Par ailleurs, il a entendu mes arguments et fait savoir que sa responsable pourrait à terme être un interlocuteur.

     

    Hanyah

    Bravo pour cette initiative. Il manque en effet des parkings à vélo. Voir la ville de Grenoble qui a développé les transports doux : parcs à vélos couverts et verrouillés pour ne pas se faire voler les accessoires de nos vélos. En espérant que l’aglomération de Toulon Méditerranée s’en inspire ! Et d’accord pour signaler aussi le mauvais état des pistes cyclables existantes et le manque de connexion entre elles.

     

    cedricponti

    Bonjour,
    permettez moi de rebondir sur les parkings vélo à Toulon. Effectivement, il n’y en pas de sécurisé. J’ai pu en faire l’amère expérience il y a quelques temps. Hebdomadairement, j’interviens à Toulon pour des ateliers arts plastiques avec les enfants de la basse ville. Un samedi, j’avais attaché ma bicyclette dans une rue du centre ancien pour quelques heures, à proximité de la place d’armes. Quelle désagréable surprise à mon retour du travail où je trouvais mon cadenas cassé et plus aucune trace de mon mountain bike. Il est certain que mon vélo n’aurait pas été dérobé si j’avais pu le stationner dans le parking sous la place. Je suis certain que les choses peuvent avancer et je soutiens votre action en ce sens. Bien à vous.
    Salut Gilles et merci pour l’engagement.

     

    Gazelle

    Bonjour,

    J’habite et travaille au pont du las, je me déplace en vélo pour mes loisirs tels qu’ aller à la piscine (port marchand, pin d’alep), au cinéma (le royal), à la plage (mourillon, magot) ou tout simplement pour aller flâner en ville.
    A part aux plages du mourillon et devant la piscine du port marchand, il est difficile de trouver un emplacement approprié pour garer son vélo. Je l’attache souvent à un poteau qui n’est pas fait pour cela. Mon vélo est isolé et je crains qu’on me le vole.

    Les pistes cyclables ne sont pas le sujet direct mais développer des parking à vélos ne suffira pas à inciter les usagers à utiliser un vélo si les pistes cyclables ne sont pas plus nombreuses (pour desservir pour une plus grande surface), connectées entre elles, en bon état. La circulation en vélo avec un enfant, est vraiment peu aisées car elle nécessite de nombreux passage soit sur la route, soit sur des trottoirs normalement dédiés aux piétons.
    Je prends pour exemple le trajet « pont du las-plages du mourillon car je le fais souvent avec mon fils de 6 ans qui a son propre vélo:
    La piste cyclable partant du pont du las (longeant l’autoroute) est dans un état correct mais le passage le long de la corderie, bien que sécurisé, est lui dans un état pitoyable.
    A la sortie, arrivant à l’arsenal, plus de piste cyclable. Il s’offre alors à nous le choix de passer sur la route parallèle au port (trop de circulation pour se risquer avec un enfant), de passer pas la basse ville ou de nombreuses « routes » sont dans un état catastrophiques et peu sécurisantes ou enfin de passer sur le port en slalomant entre les piétons (dont poussettes et personnes âgées), chose peu pratique et surtout pouvant être dangereuse (risque de blesser un piéton) notamment pendant la saison touristique.
    La piste cyclable reprenant au niveau du port marchand et menant près du « bar à thym » est alors en bon voire très bon état mais à nouveau au « bar à thym » il n’y a plus de piste pour se rendre aux plages. Le choix entre emprunter la route avec la circulation ou gêner les piétons se représente.
    Dans le sens « Bar à thym- port marchand », la piste cyclable est en piteuse état (bosses, fissures). Il est dommage que la piste n’est pas était refaite des deux cotés!
    De plus cette portion et située entre d’un coté la circulation des voitures et de l’autre des places de stationnement de voitures (risque de voiture partant de leur place), ce qui est encore moins rassurant quand il faut veiller à éviter les bosses.
    La piste cyclable menant du « bar à thym » à la tour royal est souvent empiétée par des voitures qui se garent, notamment à l’heure de l’apéritif… laissant penser à une tolérance.

    Aller au jardin d’Alexandre 1er, au cinéma pathé (tout simplement en centre ville) ou encore au parc des Lys en vélo avec un enfant est pour l’instant possible qu’en empruntant les trottoirs, donc en gênant les piétons et en prenant le risque d’une percussion.

    J’insiste sur la sécurisation des déplacements en vélo car cela permettrait d’initier les générations futures et d’en faire des adultes qui ont pour habitude d’emprunter le vélo mais aussi de permettre à des personnes tentées par ce type de déplacement mais pas forcément à l’aise de s’y mettre également.

    Dernière suggestion: un système « vélib » pourrait inciter à choisir le vélo au moins ponctuellement et pour de petits déplacements.

    Merci pour votre lecture.

     

    Myosotis

    Bonjour,

    Je me déplace pratiquement qu’à vélo pour les courses, quand il m’arrive d’aller au ciné, au théâtre de la Liberté, pour les soirées d’été etc….

     

    cento

    Bonjour,
    J’habite Le Beausset. Avec un vélo VAE, je me rends à Toulon pour des courses, le ciné, le resto, des réunions…
    Je pense qu’il faudrait des emplacements vélos dans tous les parkings couverts existants et des parkings sécurisés au centre près ces commerces, sur le port près des restos et à la gare.
    De plus ne pas oublier qu’il faudrait pouvoir traverser la ville d’est en ouest beaucoup plus facilement qu’aujourd’hui avec un parcours cycliste plus visible cad avec de véritables panneaux indicateurs.
    De même il faut travailler sur la sortie ouest vers Ollioules de façon plus directe cad le long de la RD N8, déjà en partie équipée. Il faut continuer, si l’on veut limiter la place de la voiture et aller enfin vers un air de qualité.
    Merci infiniment pour votre action.

 

 

 

Facebook comments:

Laisser un commentaire