Piste Cyclable Littorale -V65-, dernières nouvelles du front (de mer)

Voici la lettre envoyée aux différentes instances région, département, TPM, etc

 

Magnifique projet d’une piste cyclable de 250km environ longeant la belle bleue entre Bouches du Rhône (Saintes Maries de la Mer) et le Var jusqu’aux frontières des Alpes Maritimes. La photo ci dessous rappelle le projet tel que décrit par le CEREMA et inscrit dans le schéma SR3V (Schéma Régional Véloroute et Voies Vertes)

Voici le dernier état des lieux qui pourrait être titré « Voie Verte ? Non, voie noire ». En fait il s’agit là du sous-titre d’un article du journal Var Matin du 2 Juin 2016. 18 mois plus tard, à part la date… rien de changé. Le noir reste la couleur.

 

D’Ouest en Est

Bouches du Rhône

1er énorme point noir, l’Ouest de Marseille, puis la traversée de Marseille.

Marseille avait été gratifié de « clou rouillé » par la FUB en 2013 et reste tout à fait digne de pire ville de France pour les déplacements apaisés. Pour le journal La Croix du 26/1/2017 : « Marseille, lanterne rouge des grandes villes pour le transport à vélo ».

Faut-il rappeler aussi que Marseille est la ville la plus polluée et la plus embouteillée de France ?

http://nosterpaca.over-blog.com/2017/09/pollution-embouteillages-marseille-en-tete.html

Il n’y a pas de plan des pistes cyclables de Marseille à part ces titre et commentaire sibyllins sur le site de l’office de tourisme :

Les pistes cyclables de Marseille :

Marseille n’est pas très agréable pour les cyclistes mais réserve quelques pistes cyclables au Sud de la ville…

Bon courage! (SIC !!!)

 

Sortie Est de Marseille : il y a bien un peu de pistes cyclables sur l’ensemble Prado Michelet, mais absolument aucune signalisation et aucune différence entre le trottoir piéton et la piste cyclable. Ce trottoir sert aussi aux terrasses de café, marchands de journaux et pour les marchés.

Chance, après l’obélisque de Mazargues on trouve enfin une réalisation récente et une belle piste cyclable en voie verte sur trottoir de près de 3km jusqu’au rond-point menant vers Luminy.

A signaler ensuite La Ciotat où la réalisation récente d’une « voie douce » permet de joindre le port.

La photo montre en partie cette réalisation, et ce qui est très rare, la priorité donnée à la voie verte sur la voie à grande circulation.

 

Var

La meilleure description du parcours dans le Var se trouve sur cette page du site du CD83

https://www.var.fr/documents/734501/917695/PCL+2015.pdf/97d4d311-f3fb-442c-add7-6a2d05b6a6d7

Pour les traversées des communes de TPM :

https://tpm-agglo.fr/tpm/article/plan-velo

A Saint Cyr, La route D559 vient de recevoir « un peu plus » d’aménagements en bandes cyclables. Pas grand-chose mais à prendre bien sûr.

Encore à Saint Cyr une particularité à la sortie de la Madrague (ce pourrait être un cheminement pour la V65). Pour le SAS sensé ralentir les voitures la municipalité a jugé plus efficace de remplacer les plots plastiques par des MURS pierre et béton (photos en 2015 et en 2017)

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

Sanary, la ville la plus importante de la communauté d’agglomération, n’a… rien. Le maire a même jugé utile d’interdire aux vélos le cheminement le long du port la majorité du temps.

 

De Six Fours à Saint Raphaël, la situation avait été bien décrite par l’article déjà cité de Var Matin . L’article daté du 2 Juin 2016 ne relève pas moins de 15 points noirs (….en rouge sur la photo).

L’auteur avait bien noté les intentions avec échéances envisagées du Conseil Départemental. A ce jour, rien n’a été fait sauf peut-être un début de travaux sur une section du Boulevard de la Mer à Six Fours

Traversée de Toulon : cela peut se faire par le réseau piéton (autorisé pour les cyclistes) mais ici comme ailleurs il y a très peu de signalisation.

Avec nos amis cyclistes de La Masse Critique nous avons porté nos propositions aux différents services. Nous avons aussi réalisé une séance de marquage au sol et suivi d’inauguration sur une de nos propositions (photos : marquage au sol de la possibilité de contre sens cyclable et panneau M9 « sauf cyclistes » accompagnant le panneau sens interdit).

Quelques-unes de nos rencontres avec les services :   http://lamassecritique.fr/wp/?p=8927

 

Plus loin, la situation grotesque au Rayol n’a pas bougé depuis plus de 3 ans !

Il y a beaucoup de routes en Provence qui sont menacées, qui subissent des éboulements régulièrement et ne sont pas interdites pour autant. Une solution minimum et transitoire qui éviterait les 10millions d’Euros annoncés par le conseil départemental serait de dégager les quelques blocs qui encombrent et d’annoncer la zone avec le risque d’éboulement (panneau A19 dans la nomenclature officielle) et le rappel du danger en particulier par temps d’orage ainsi que l’avertissement que le passage se fait aux risques et périls de l’usager.

 

Les conclusions et commentaires sont laissés à chacun/e

 

Jean-Paul Klein

La Masse Critique Collectif pour l’essor du Vélo à Toulon

FNE/NosterPaca, antenne locale AF3V pour le Var