Le grand emprunt et le vélo ?

Il va être question aujourd’hui du grand emprunt , 35 milliards d’Euros.

Sur France info ce matin, on nous parle de voitures électriques, dont la réserve énergétique se situe au Niger (voir Arlit sur google Earth) ce qui n’est donc pas polluant pour la France.

Il faudra investir aussi dans la capacité de production nucléaire pour pouvoir assurer les déplacements quotidiens des Français. espérons que le gouvernement y a pensé .

Dans ce cadre, sans jeu de mots , nous sommes  à l’affut des annonces concernant l’essor du vélo en général , du vélo à assistance électrique en particulier.(prime , aide, technologie).

Nous solliciton nos lecteurs pour relayer les annonces allant dans ce sens que nous aurions ratées.

Facebook comments:

0 commentaire sur “Le grand emprunt et le vélo ?

  1. J’ai trouvé cela qui date de début Octobre:
    http://www.challenges.fr/magazine/analyse/0184.026843/?xtmc=villescyclables&xtcr=2

    Nous devrions savoir lundi prochain qui des avions ou des voitures est le plus influant,percutant ,mordant. Je ne me fais guère d’illusion,pour les transports doux, bien trop économiques.

    Au fait Toulon fait partie du Club des villes cyclables , notre Maire soutient-il activement Jean-Marie Darmian, le président du club pour glaner quelques picaillons ?

    egalement:
    http://www.lesechos.fr/info/transport/020165840411-les-villes-cyclables-revendiquent-leur-part-du-grand-emprunt.htm

    et aussi :
    http://www.grandemprunt.net/

    On y lit: « …..Enfin, le rapport suggérerait de consacrer 3 milliards d’euros aux « mobilités du futur » (recherche sur les matériaux permettant de construire des avions plus légers et plus sobres en carburant, voiture électrique) et 2 milliards au soutien des PME innovantes….. »

    C’est pas gagné,faudrait faire une manif dans toute la France, on appuierait tous sur nos sonnettes en même temps j’te dit pas le bordel.

  2. bonjour,

    voici la proposition de mr Estrosi

    Le bonus évoqué jeudi, en marge des rencontres nationales des transports publics à Nice, par le ministre de l’Industrie pour tout futur acquéreur d’un deux-roues électrique, vélo ou scooter, ne sera certes pas de même ampleur mais il sera tout de même de l’ordre de 400 euros.

    Certaines communes comme Paris proposent déjà une telle prime. Mais cette fois, il s’agira de l’étendre au niveau national. « Les discussions sont déjà en cours au ministère », a-t-on indiqué dans son entourage, en précisant qu’il restait à définir les modalités de la prime – notamment son montant précis pour les vélos et les scooters – le montant de l’enveloppe globale attribuée à cette mesure et le calendrier.

    La prime doit « stimuler » un marché « encore balbutiant », selon le mot du ministre. Il est vrai que les prix pratiqués sont quelque peu dissuasifs : les vélos à assistance électrique coûtent actuellement de moins de 1000 à 2000 euros selon les modèles, et les scooters électriques de 1800 à plus de 4000 euros. « Il s’agit également d’aider les industriels français à développer une offre compétitive sur ce segment », a ajouté Christian Estrosi, citant les constructeurs Peugeot et Matra.

    mon commentaire : comment vont etre recyclée toutes ces batteries ?
    400 euros pour 1 velo electrique permet d’acheter 4 velos à 100 euros!! sachant que les personnes ne recherchent pas obligatoirement des velos electriques (succés des velib et autres velo bleu…sans assistance electrique)ou dans d’autres pays nordique

    A copenhague parlent ils des velo ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.