Compte rendu de la réunion du 4 août sur le terrain.

Comme annoncé   dans le CR de la reunion du 27/07/2017 (voir ici),nous avions rdv ce 4 août 2017 avec M Philipe Alarcon et Mme Caroline Venturini.

Le but était   de valider ensemble  nos propositions de passage (voir ici) pour les cyclistes à travers le centre ancien en attendant que l’avenue de la République devienne un jour cyclable.(voir ici).

L’approche est d’offrir deux axes ,l’un dans l’alignement de la corderie et de la  porte d’Italie. L’autre plus au sud permettant de desservir le port en garant les vélos vers la place Gambetta.Les deux axes convergeant vers la porte d’Italie.

Le rdv fixé à  l’extrémité  est du passage de la corderie nous a permis d’évoquer de suite le besoin de rajouter des panneaux -sauf cycliste – au débouché du passage. Ainsi les cyclistes qui arriveront  de la porte de l’arsenal par le  trottoir sauront que la rue est bien autorisée pour eux en contre sens. La pose d’un bateau est aussi nécessaire pour que les cyclistes puissent s’engager directement sur le trottoir.(avec peut être un potelet quand même).

 

 

 

 

 

Le gros du dossier résidait ensuite dans la connexion Corderie/Semart. La prise en compte de toute les contraintes permet de concevoir un passage des cyclistes sans ajouter une phase de plus sur les feux. Le principe étant d’amener les cyclistes qui arrivent du passage de la corderie bien en face des voitures et même un peu sur leur gauche .Une bonne signalisation réglementaire de ce court contre sens cyclable devrait permettre de régler le balais sans anicroche.l’îlot végétalisé sera repensé pour accueillir quelques cyclistes et permettre ainsi une traversée en 2 temps. La signalisation « porte d’Italie par les riaux’ ….complétant le tout.

Car pour la suite et afin d’éviter le flux souvent important de piétons dans la rue Semart, l’idée nouvelle est d’exploiter les « Riaux » qui ne sont pas sans rappeler le charme ancien des traboules lyonnaises.Il se trouve que l’alignement de ces « traboules » traversant des placettes entièrement rénovées et végétalisées (d’anciens parkings) conduit à la rue Emile Zola autrement dit l’ancien balisage vélo partiellement évaporé à ce jour.L’un de ces passages recevrait un pan incliné pour franchir facilement trois marches .La continuité du cheminement se faisant tout droit plein est pour gagner la porte d’Italie par la rue Laindet-La londe. La fermeture des riaux le soir n’est pas un probleme car il y a moins de piétons sur la rue Semart. Il faudra cependant les maintenir ouvert en journée 7jours sur 7 pour que les balades dominicales  familliales comme  associatives assurent la promotion de ce nouvel itinéraire. M

Le passage sous l’arche sud de la porte d’Italie mènera  sur des pavés vibrants mais historiques. Restait à traiter le cas du plan incliné .Par bonheur nos cogitations furent interrompues par le passage d’un vieux monsieur de 85 ans qui tenait son cabas de légumes sur son guidon. En fait,  vielle connaissance il nous dit  combien il était heureux que la rampe métallique  ait été supprimé et qu’il ne fallait surtout rien changer.il passa ensuite par les marches tenant son vélo chargé par le guidon, le faisant rouler sur le pan incliné. Moralité il faut penser à tout le monde avant de changer quoi que se soit et être souvent présent  sur le terrain pour percevoir les besoins, les usages.

Au final un simple élargissement du pan incliné permettra aussi aux plus vigoureux  de franchir sans risque ce pan incliné sans descendre du vélo. Il était juste un peu étroit.

Devant l’ISEN  le trottoir est large pas de gros problème.

Il faut revoir juste la connexion de la piste venant de l’est  en double sens qui perd un couloir et passe sur une seule bande verte. Le panneau sucette devant le marchand de pizza masque alors  toute la visibilité . La solution, faciliter le passage sur le trottoir et supprimer la bande verte .

Concernant l’axe plus au sud , le cheminement sur le large trottoir devant l’arsenal  est déjà naturellement  utilisé par les cyclistes. Un fléchage vert indiquant par exemple « le port-porte d’Italie »   invitera les cyclistes à emprunter le passage piétons face à la rue Victor Micholet. Celle-ci traitée en contre sens cyclable possède des plateaux traversants qui serviront de refuge lors des croisements(faire sauter au besoin un  potelet .La encore une bonne signalisation réglementaire  évitera aux automobilistes d’être surpris par cette nouveauté. Un peu de communication auprès du personnel de l’arsenal serait  peut être aussi à prévoir .Nous pouvons même espérer que ces nouvelles dispositions séduiront  nombre d’automobilistes bien trop nombreux depuis que les navettes de la  marine ont disparues.Pour la suite la place Gambetta offre peu de difficultés prévoir peut être de bloquer le stationnement intempestif à l’aide de quelques potelets, à voir à l’usage.

 

 

 

La place Gambetta offrira une belle halte pour se rendre à pieds sur le port, moyennant le changement de tout le mobilier inadapté au profit des arceaux qui ont fait leurs preuves. Des cameras sont présentes il faut le signaler par des panneaux. L’étude de box sécurisés implantés dans d’anciens locaux vacants alentour serait judicieuse .Cela rejoint les propositions réitérées d’anticiper le besoin des nouveaux cyclistes qui se déplacent avec des VAE de 2000 euros et qui  n’envisagent pas de les laisser à la vue sur un simple arceau sans protection.(prévoir alors la compatibilité d’accès selon la même procédure que celle qui  sera choisie pour les parkings de la ville (4×40 places dans les parkings couverts du centre .

Pour la suite de cet itinéraire Henri Seillon , Fraternité, place du Murier, Rue Laminois, rue du Murier et enfin Laindet-LaLonde et porte d’Itallie.

Une étude par le quai Joseph Lafontan sera menée pour pouvoir gagner un jour de Lattre de Tassigny dans les meilleures conditions de sécurité.

 

Merci à M Philipe Alarcon et Mme Caroline Venturini pour leur motivation et leur disponibilité. Merci aux élus qui ont facilité ces rencontres.

Les animateurs du collectif vont eux s’octroyer un peu de repos  en attendant de voir poindre  les fruits d’un trop long travail de fertilisation d’un terrain délicat. Les derniers ensemencements réalisés nous laissent l’espoir d’une proche récolte car les incertitudes de la météo ne concernent pas les urbanistes. Disons quelques semaines…..

Facebook comments:

Un commentaire sur “Compte rendu de la réunion du 4 août sur le terrain.”

  1. Un peu galéré pour générer encore et toujours un nouveau mot de passe, why? enfin, j’y suis arrivée….:-) Félicitations à Gilles pour ce cr, quel dommage que c’était trop tôt pour moi, j’aurais apprécié aller sur le terrain où l’on ne peut que mieux se rendre-compte, l’anecdote du vieux monsieur m’a interpellée, je vais retourner voir sur place car je fais différemment à cet endroit, malheureusement pas comme il le faudrait! Je crois l’avoir déjà dit à Gilles. Je vais devoir me discipliner un peu plus….:-) Je confirme que Mr Alarcon et Mme Venturini ont été très à l’écoute de nos demandes, étant présente aux réunions avec Gilles et J.Paul. Et encore merci à Gilles qui réfléchit beaucoup à l’amélioration de la voie cyclable en ville, ce qui n’est malheureusement pas toujours évident!
    A bientôt pour la rentrée de la masse-critique en septembre avec espérons les anciens et les nouveaux venus des dernières fois.
    Amicalement
    Régine

Laisser un commentaire