Compte rendu de la balade du jeudi 2 novembre.

Encore une belle balade que celle du mois de novembre,

L’effectif des fidèles était renforcé par de nouveaux venus et nous avons pris contact avec le vice président de la fédération des cil de l’est de Toulon qui devrait pouvoir se joindre à nous lors de nos prochaines réunions avec les instances publiques.

Le thème était double assurer la communication autour de l’enquête publique  « le baromètre des villes cyclables » :https://www.parlons-velo.fr/ et sensibiliser à nouveau autour du besoin de parkings sécurisés tant attendus par les cyclistes toulonnais en particulier par les possesseurs de vélo à assistance électrique. (Dans un récent courrier à Mr Charreton nous avons demandé si les 160 box promis lors de la réunion d’août 2016 étaient toujours prévus. http://lamassecritique.fr/wp/?p=8314)

 

Une collecte spontanée a permis de réunir un petit pécule pour assurer le financement des nouveaux flyers élaborés par Jerome et Flore .

Nous avons convenus qu’une distribution de flyers se fera sur la piste du littoral mercredi 8 Novenbre 16h00 à Benoit Malon.

Cette balade à l’itinéraire improvisé nous a conduit à travers le centre ancien guidés par Cédric. La sono n’était pas de sortie car la météo incertaine menaçait notre sound system Notre objectif était de regagner le parking Mayol pour y faire une photo évoquant le besoin de parkings sécurisés pour les vélos.

En effet de nombreux résidents du centre ancien sont dans l’obligation de monter les vélos dans les étages pour les loger soit sur les balcons, soit sur le palier, soit dans le salon.

 

Nous avions remarqué en revanche que la commune avait su anticiper le besoin des voitures électriques en créant il y a déjà quelques années des bornes de recharge pour les voitures dans le parking Mayol. Nous nous y sommes donc rendus , force était de constater que 3 emplacements sur les 4 étaient inoccupés , ainsi que 80 pourcent de toutes la surface de l’étage.

Du coup nous avons fait cette photo qui parle d’elle même .

Que dire de plus ……Sinon que nous espérons un jour voir la commune penser au vélo d’abord pour ces aménagements sans difficultés techniques et déjà présents dans de nombreuses villes. Il existe cependant une carence généralisée en France. Dans son édition de 26 octobre 2017 le monde indique : « ….Cyclistes recherchent parkings sécurises désespérément. C’est l’un des principaux frein à l’usage du deux-roues.. » .

cliclic pour zoomer
cliclic pour zoomer

C’est donc bien une clef de plus pour favoriser le report modal si cher au PDU.

 

La photo étant faite, venait alors se greffer un volet imprévu à notre balade car Francois du groupe handivalid s’était joint à nous avec son fauteuil électrique dans la rue Semard . Il était maintenant engagé  dans le parking Mayol, mais il lui était impossible d’en sortir du côte est,à cause d’un trottoir de six centimètres. Nous devons une fois n’est pas coutume donner un coup de chapeau à l’automobiliste qui a su se jouer de barrières automatiques pour nous laisser sortir.
Le groupe s’est alors scinder en deux pour que Francois puisse nous suivre facilement jusqu’à la gare. Le choix de la montée par la voie express n’était peut être pas la meilleure option car cette voie défoncée s’avéra être un parcours du combattant.
Nous évoquions alors que nos élus devraient faire le test d’une sortie en fauteuil roulant pour percevoir l’étendue de la difficulté. Chiche….

 

 Cette voie express  entièrement dédiée aux modes actifs serait particulièrement  appréciée des personnes à mobilité réduite .

 

Quand nous arrivâmes à la gare, le gros de la troupe était déjà là depuis un moment. Nous n’avons eu qu’a mettre les pieds sous la table pour partager douceur et chaleur tant pour le palais que pour le cœur. Une belle balade vraiment.
A la prochaine .

Ce sera le jeudi 7 décembre, objectif « 100 » et soupes à volonté.

 

d’autres solution ici : http://lamassecritique.fr/wp/?p=7844