La révison du PDU à Toulon, compte rendu de la concertation du 22 Mars 2016

Le 22 Mars le collectif était de nouveau invité à participer à la seconde réunion de concertation sur le PDU,  organisée par TPM. Le collectif était représenté par  Magali , Jean-Paul et Gilles très motivés . (voir ici le cr de la première)

Le déroulé de la réunion laissa une bonne place aux transports en commun car de nombreux intervenants étaient encore plus « motivés » que nous mais sur cette thématique seulement.

Après trois heures et demi de débats mêlés  de grands monologues et de batailles de chiffres qui ne nous laisseront aucun souvenir  et qui  ont privé  de parole une partie des auditeurs ,vint  enfin le temps des deux roues et des modes actifs.

 

Mr Charreton entre temps avait dû s’absenter et n’a donc pas été en mesure de nous entendre sur son domaine de prédilection le stationnement. Nous savons cependant que notre intervention sera  mémorisée puisque la réunion était enregistrée en présence d’un huissier et nous ne doutons pas que Mr Yannick Chenevard qui nous connaît bien maintenant aura gardé toute son attention pour cette fin de réunion.

Il n’aura pas cependant été en mesure d’entendre Magali (contrainte de partir vers 17h30)  , qui en plus d’être une fervente animatrice du collectif pour l’essor du vélo à Toulon possède grâce à son association environnement et partage une compétence en communication et un réseau qui pourrait être mis à profit pour la promotion des modes actifs.

 

Voici le contenu de notre intervention:

 

En début de réunion Mr Yannick Chenevard nous a présenté une diapo sur les ambitions  à l’horizon 2025 .Concernant les modes actifs , la volonté des élus  serait de faire passer la part modale du vélo de 1.3 % a  3 % . Nous avons là précisé que cette ambition était plutôt timide et qu’il faudrait s’inspirer d’une ville comme Nantes qui est beaucoup plus volontariste et envisage de passer de 4.5 % à 15 %* à l’horizon 2020.

 

La logique de l’ambition serait aussi à revoir. Il n’y a pas que les kilomètres de pistes comptabilisés qui sont à même de dynamiser l’usage du vélo.  Plutôt que de lasser l’auditoire avec une bataille de chiffre , deux thématiques ont été soulignées, celles précisément qui n’étaient pas assez développée dans l’ancien PDU.

 

Pour illustrer ces deux thèmes , des situations vécues ont été  évoquées :

-En soulignant pour commencer le  fait que chaque participant à la réunion PDU du jour était quasi certain de retrouver sa voiture  en sortant, alors  que  pour ceux qui étaient venus à vélo l’incertitude était de mise avec une forte probabilité de rentrer a pied, puisque nous étions dans le quartier de la Rode..

-Puis évocation  d’un couple de jeunes gens habitant le centre ancien de Toulon et qui chaque jour  montent leurs vélos au 5eme étage. Ceux là sont des mordus mais cette situation est un frein réel à l’évolution de la part modale du vélo. Cette question touche aussi les autres communes de TPM comme Ollioules ,  là aussi un couple de jeunes gens n’ayant  de la place que pour un  vélo sur le palier du 3eme étage depuis leur récente installation , s’est vu contraint de remettre en service une ancienne voiture…..

-Évocation ensuite d’un accident de la circulation à St Jean du var il y a un an : Une jeune femme à vélo  pas encore très a guérie ,suivie par un gros 4X4 rugissant. Elle  serre tout ce qu’elle peut pour  se faire petite se pensant ainsi plus en sécurité . Elle heurte un rétro à droite  et se retrouve au sol, dans un réflexe souverain elle replie ses jambes. Bilan une victime physique le vélo qui part à la casse. Le traumatisme de cet accident empêchera Sacha pendant des mois de retenter l’expérience.

 

Voila donc les deux thématiques: vols de vélo et sécurité des déplacements au quotidien.

 

Nous évoquons de suite les solutions attendues au plus vite:

-Lutte contre le vol avec la  création de nombreux parkings vélo sécurisés dans les parkings autos dont la ville reprend la gestion, mais aussi  mise en place de box sécurisés dans les quartiers décentrés de TPM .(voir photos ci-dessous) .Lors de la création de nouveaux parkings voitures comme ceux qui sont prévus à Ollioules la  création de parkings vélo sécurisés ne doit plus être une option.

-Concernant la sécurité des déplacements préférer les solutions pistes cyclables plutôt que bandes cyclables qui en ville exposent les cyclistes  au portières des voitures stationnées et servent d’espace pour les livraisons (quelle solution pour l’avenue de la République à Toulon). Les bandes cyclables  ne permettent pas à la campagne de voir les voitures qui arrivent dans le dos avec souvent un fort écart de vitesse.

Mise en place en ville d’itinéraire « bicyclables » bien fléchés pour éviter les grands axes chargés de bus, de  voitures  et de gaz d’échappement ,exemple: un itinéraire par la voie express-Gimelli-Chalucet  à Toulon, ou une parallèle au  XV eme corps au pont du Las.

 

–Multiplication des itinéraires sécurisés et continus entre les communes à l’image du projet Ollioules – La Seyne qui  fait l’objet d’une coopération entre TPM et le collectif (voir ici) 

 

-Lancement d’appels à projet auprès des associations pour la création d’écoles du vélo afin de donner aux jeunes comme aux moins jeunes les clefs de la bonne conduite, celle qui permet de s’imposer sur la route sans crainte des 4X4. Nous y voyons là aussi l’opportunité d’assurer la promotion des modes actifs qui passent pour ringards auprès des jeunes. La montée en puissance du parc de vélos électriques qui offre aux  automobilistes  une alternative imposera cette approche si on veut éviter l’hécatombe.

 

Jean-Paul a rappelé l’importance de prendre en compte dans ce nouveau PDU les nouvelles directives du code de la rue . voir ici

 

La réunion de concertation s’achevait vers 18h30.

 

Quelques photos pour illustrer le propos:

15
Un vélo au 5eme étage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16
Dans le centre ancien les escaliers sont aussi à l’ancienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abri-vélo-sécurisé-ALTAO-Spacio-ORLEANS
Abri-vélo-sécurisé-ALTAO-Spacio-ORLEANS
consignes_marcel
Consignes à Vienne
move2-bikibox-wheelylift-box-velo-1
move2-bikibox-wheelylift-box-velo-1
Abri-vélos-sécurisé-autoportant-ALTAO-Duplex-ARTIX
Abri-vélos-sécurisé-autoportant-ALTAO-Duplex-ARTIX
Altao-cocoon-architecture-300x300
Altao-cocoon-architecture-300×300

toronto lockers

parc-velo-t536_1385458033205
A Nantes
exemple-lpa1-600x399
A Lyon

Facebook comments:

Un commentaire sur “La révison du PDU à Toulon, compte rendu de la concertation du 22 Mars 2016”

  1. Merci à Gilles pour ce compte-rendu explicite sur la réunion du PDU. Il en a été aussi question hier lors de la réunion de TVD à laquelle j’étais. Il est vrai que donner bcp de chiffres est une façon d’endormir plus ou moins l’assistance….

    Des éventuelles écoles de vélos peuvent donner envie aux jeunes d’en faire plus et de leur faire comprendre qu’il n’y a pas que la voiture polluante (on ne peut malheureusement pas compter sur tous les parents).

    Pour ce qui est de l’accident de St Jean, je ne suis pas étonnée, j’y passe régulièrement et quand on n’est pas habitué, ce n’est pas évident, sans compter que si on se serre sur la droite comme il est expliqué, on rencontre des nids de poules ou des bosses, c’est incroyable l’état de la chaussée!! surtout quand on revient de La Valette vers Toulon.

    Je compatis avec les personnes qui doivent monter leurs vélos au 5ème étage, ils doivent être jeunes! j’ai pendant des années monter le mien rien qu’au premier et je ne pouvais plus le faire avec mes problème de dos. Mon vélo « lourd » à assistance électrique » qui n’est pas un vélo à « deux balles », est garé dans un endroit pas vraiment sécurisé…….que faire quand on n’a pas de garage?

    J’ai été longue comme d’hab!
    Encore merci à tous ceux qui ont participé à cette réunion.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.